Horaires
Lun
9h-20h
Mar
9h-20h
Mer
9h-20h
Jeu
9h-20h
Ven
9h-20h
Sam
9h-14h
Dim
Ferme
Téléphone 06-84-28-83-35
Courriel mangin.an@gmail.com

Chez l'adulte


Les pathologies liées au travail et au stress

Quel que soit le métier, chacun passe quotidienne- ment de nombreuses heures dans la même posture, ou à répéter le même mouvement. Être assis devant un ordinateur, porter des objets, des caisses ou des outils, faire un travail manuel avec un bras toujours sollicité, ou simplement travailler dans des positions pénibles, sont des facteurs de nombreux troubles musculo-squelettiques (TMS). Le stress et les efforts du quotidien : porter les enfants, faire du ménage, du bricolage, sont également des éléments à prendre en compte.

Comment se manifestent-ils ?

Les troubles du sommeil apparaissent, la concentration au travail devient difficile, les douleurs se font ressentir, et de la fatigue morale peut en découler. Le temps passé au travail est important, et lorsque l’ergonomie est mauvaise, les TMS se manifestent par l’apparition de douleurs et autres gênes diverses.

L’ostéopathie pour tous les métiers

Maçon, agriculteur, vendeur, ouvrier, cuisinier, technicien de surface, etc. peuvent être tous sujets à des TMS. Fatigue oculaire, maux de tête, mal de dos, raideur du cou et des épaules, fourmillements dans les doigts, sont les principales pathologies liées au travail sur lesquelles l’ostéopathie peut agir.

Les TMS touchent toutes les professions, quel que soit le secteur d’activité, et représentent plus de 80% des maladies professionnelles actuellement reconnues. À l’écoute de ces affections musculaires ou articulaires liées aux conditions de travail, l’ostéopathe utilise une méthode de soins qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain.

L’ostéopathie améliore la qualité de vie au travail

L’apparition des premières douleurs et tensions doit inciter à consulter un ostéopathe qui effectuera un bilan complet. Il redonnera au corps sa capacité d’adaptation aux contraintes qu’il subit.

Une prise en charge ostéopathique régulière est encore plus indispensable au corps humain que le contrôle technique d’une automobile, évitant accidents et usures prématurées.

Un traitement pour tous les secteurs d’activités

L’ostéopathie intéresse toutes les professions. Pour exemple :

L’ostéopathie et emploi de bureau
Rester plus de sept heures devant un ordinateur fait apparaître certains troubles : engourdissements, sensations de brûlure ou fourmillements, faiblesses musculaires, douleurs, palpitations, enflures, sensations de raideur, d’ankylose.

L’ostéopathie dans le secteur du bâtiment
Dans le Bâtiment et Travaux publics, les épaules et le dos sont très sollicités entraînant les pathologies suivantes : sciatique, tendinite de la coiffe des rotateurs, bursite, épicondylite, syndrome du canal carpien, tendinite du tendon d’Achille.

L’ostéopathie dans le secteur agricole
Dans ce secteur, les TMS représentent 95% des maladies professionnelles. Affection péri-articulaire, du rachis lombaire, problèmes respiratoires de mécanisme allergique, lésions chroniques de ménisque.

Le corps opère une phase d’accumulation silencieuse de tensions et lance un cri d’alarme lorsque ces dernières deviennent plus apparentes, plus inconfortables et constantes. Identifiant l’origine physique des différents troubles liées aux conditions de travail, l’ostéopathe par ses interventions manuelles douces rétablira le bon fonctionnement de l’organisme. Pour soulager le patient il lui rendra sa capacité d’adaptation à son environnement.

Le stress

Un salarié sur cinq déclare souffrir de troubles de santé liés au stress au travail (Source INRS). Le stress provient des agressions extérieures que subit l’organisme : bruit, surmenage, pression, conflits… Il provoque des modifications dans le corps comme système de défense.

Le stress se manifeste sur trois niveaux :

  • augmentation du taux d’adrénaline, qui permet à l’organisme de réagir rapidement (augmentation rythme cardiaque, respiration plus rapide)
  • augmentation du taux de cortisol qui a un rôle d’anti-inflammatoire. Si à cette étape l’organisme réussi à lutter contre le stress, le corps pourra revenir à la normal. Dans le cas contraire, le stress devient chronique et le dernier niveau se met en place.
  • au troisième niveau, le système nerveux, trop sollicité, prend le dessus sur la gestion de nos réserves d’énergie. C’est à ce moment là que les troubles apparaissent. Attention à ce que le stress ne contribue pas à l’installation de maladies chroniques voire dégénératives (tumeurs, maladies auto-immunes, hypertension).

Les symptômes dus à un état de stress chronique sont :

  • douleurs musculaires et articulaires,
  • maux de tête, troubles du sommeil,
  • troubles de l’appétit et de la digestion,
  • sueurs inhabituelles,
  • mal de dos,
  • nervosité,
  • palpitations.

L’ostéopathie propose une réponse thérapeutique pour les patients souffrant des symptômes dus au stress comme les palpitations, l’angoisse, les douleurs musculaires, les maux de tête. Le rééquilibre du corps peut être obtenue de différentes manières :

  • une action cranio-sacrée ciblant le système nerveux qui gère nos réserves d’énergie et régule l’hyperactivité musculaire,
  • une action viscérale, pour le relâchement des structures environnantes des viscères,
  • une action tissulaire ou respiratoire, via le travail du diaphragme ostéo-articulaire, pour le soulagement des tensions musculaires accumulées.

Statistiques 2011 de l’Assurance Maladie/Risques professionnels. En 2010 – Ministère du travail, de l’emploi et de la santé – dossier de presse Prévention des TMS dans l’entreprise – octobre 2011

Le lumbago chez l’adulte

Le “mal de dos” (lombalgie, dorsalgie, cervicalgie)est le cheval de bataille de nombreuses spécialités médicales ou paramédicales : rhumatologues, vertébrothérapeutes, kinésithérapeutes. L’approche thérapeutique de ces affections par l’ostéopathie est différente par le concept et spécifique par les techniques utilisées.

Différente, car l’ostéopathe considère dans la majorité des cas ce symptôme comme la conséquence d’une suite adaptative plus ou moins complexe. Par exemple, une douleur dorsale peut être liée à des maux d’estomac ou à une dysfonction de la vésicule biliaire.

Spécifique, car l’ostéopathe utilise une gamme d’outils thérapeutiques allant de la manipulation vertébrale aux techniques viscérales et crâniennes.

L’ostéopathie une thérapie adaptée

Le praticien, grâce au diagnostic ostéopathique spécifique (D.O.S.) peut déterminer les différentes origines de la douleur.

Tenant compte de la globalité de chaque individu, il traite les structures impliquées dans l’apparition de cette souffrance. Par exemple, la contrainte mécanique exercée sur la zone lombaire est majorée ou provoquée par des facteurs locaux ou éloignés de la zone douloureuse et d’origines diverses :

  • colites fonctionnelles spasmodiques
  • tensions ligamentaires abdominales
  • cicatrices et adhérences viscérales
  • séquelles de chutes, accidents de voiture
  • entorses (chevilles, genoux)
  • traumatismes crâniens…

Ainsi, il ne faudra pas s’étonner de consulter pour le bas du dos et d’être soulagé par la correction ostéopathique d’un pied ou d’un estomac. Nos habitudes gestuelles, nos obligations professionnelles, les stress du quotidien, l’ergonomie de notre mobilier, une mauvaise alimentation, sont autant de causes de douleurs vertébrales.