Horaires
Lun
9h-20h
Mar
9h-20h
Mer
9h-20h
Jeu
9h-20h
Ven
9h-20h
Sam
9h-14h
Dim
Ferme
Téléphone 06-84-28-83-35
Courriel mangin.an@gmail.com

Sportif


Ostéopathie et sport

Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. Celui-ci se manifeste chez le sportif par différents symptômes, de la simple contracture à la douleur chronique, altérant de toute façon les performances.

Structure équilibrée + mobilité correcte = fonction optimale

L’ostéopathie améliore vos performances

Par son action spécifique sur l’ensemble du corps, l’ostéopathe saura reconnaître et traitera les véritables causes des douleurs limitant la pratique de l’activité sportive.

Par son efficacité, il améliore le potentiel et la puissance musculaire, la souplesse articulaire et la capacité respiratoire. Le traitement ostéopathique permet également une meilleure concentration avant l’épreuve et une récupération optimale après l’effort

L’ostéopathie chez l’enfant sportif 

Elle est particulièrement indiquée pour corriger les conséquences des chutes et traumatismes.

De manière préventive, des bilans réguliers sont égalementrecommandés pour suivre l’enfant sportif dans son dévelop-pement. Il est intéressant de contrôler les candidats qui se destinent à une activité sportive intense. La conservation de l’équilibre de leur corps permettra de pratiquer ce sport durablement

Quand consulter ?

 

À titre préventif

Pour établir un “check up”, pour préparer une épreuve.

À titre curatif

  • pour rééquilibrer de façon très précise les axes articulaires qui ont été perturbés par un choc.
  • après fracture, entorses, opérations chirurgicales pour aider à une bonne cicatrisation,
  • pour effacer les traumatismes même anciens.

Mais aussi en cas de :

  • chutes sans traumatismes osseux ni lésions visibles sur une radiodouleurs articulaires diverses
  • tennis elbow, talalgies, pubalgies, périarthrites, épicondylites…
  • essoufflement à l’effort, “point de côté”…
  • sciatiques, cruralgies, cervicalgies, dorsalgies, lombalgies
  • maux de tête, troubles de l’équilibre, vertiges
  • mauvaise récupération entre les épreuves
  • stress, manque de concentration, troubles du sommeil.